9e Classic Gala de Schwetzingen 2011

horch-sachsenring-p240-1957-a

horch-sachsenring-p240-1957-b

6 cylindres, 2 407 cm3, 80 cv, 140 km/h.

Le Comecon (défunt Conseil d'Aide Economique Mutuelle de l'URSS) imposa à la Tchécoslovaquie à la fin des années 50 de ne pas construire plus de 300 voitures luxueuses par an, ceci afin de ne pas défavoriser l'Allemagne de l'Est qui, de son côté, produisait sa Horch P240.

Tatra ne respecta pas ce quota ce qui amena le Comecon à décider que l'un des deux pays devait cesser sa production au profit de l'autre et que ce dernier, en contre-partie, devait s'engager à fournir les véhicules nécessaires au premier. En 1958, les ministres de l'Intérieur de chacune des deux républiques concernées, entre autres, participèrent à un vote qui désignât Tatra comme étant le vainqueur de ce "deal", obligeant ainsi les haut fonctionnaires communistes d'Allemagne de l'Est à rouler en Tatra T603 dans les années qui suivirent.